remuneration

Encadrement des randonnées pédestres contre rémunération

Encadrement des randonnées pédestres en milieu montagnard

Le diplôme d'Etat d'alpinisme - Accompagnateur en moyenne montagne est obligatoire pour accompagner des randonnées pédestres en montagne contre une rétribution, même occasioonelle,

Ce diplôme a été défini par l'arrêté ministériel du 25 septembre 2014, publié au Journal Officiel du 15 octobre 2014. Le niveau suivant est le diplôme d'État d'alpinisme - Guide de haute montagne.

Le titulaire du diplôme d'État d'alpinisme AMM peut conduire et encadrer contre rémunération, des personnes ou des groupes en espace rural montagnard, hors milieu enneigé, à l'exclusion des zones glaciaires, de rochers, des canyons et terrains nécessitant pour la progression l'utilisation du matériel ou des techniques de l'alpinisme.

Pour en savoir plus sur la formation spécifique conduisant au diplôme d'État d'alpinisme AMM, la FFMM vous propose un document au format pdf : Diplôme d'Etat d'alpinisme - AMM

L'environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l'alpinisme est défini par l'arrêté ministériel du 6 décembre 2016 (JO n° 296 du 21 décembre 2016. Texte n° 82).

Trois types de zones définies par l'arrêté du 6 décembre 2016.

Dans son article premier, l'arrêté définit les activités assimilées à l'alpinisme comme "un ensemble de pratiques sportives qui regroupent différentes techniques permettant la progression ou le déplacement à pied, en sécurité, dans un environnement montagnard". Quant à cet environnement montagnard, il correspond à une typologie bien précise.

L'article 2 de l'arrêté considère trois différents types de zones relevant de l'environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l'alpinisme. Il s'agit tout d'abord des itinéraires pédestres, balisés ou non, sur sentier ou hors sentier, dont le niveau de risque est strictement supérieur à trois dans la cotation établie par la fédération délégataire pour la randonnée pédestre.

L'article 3 apporte des dérogations aux articles précédents.

Dérogations : Zones ne relevant pas de l'environnement montagnard pour les activités assimilées à l'alpinisme :

Dérogation en fonction de l'altitude :

Vosges

Corse

Jura

Massif Central

Altitude

inférieure à 800 mètres

Alpes

Pyrénées

Altitude

inférieure à 1000 mètres

Dérogation en fonction de l'effort et du risque.

Cumul des 2 critères suivants :

Tous massifs

Cotation de l'EFFORT inférieure à 3

et

Cotation du RISQUE inférieure à 3

Dérogations : applications pratiques

En se référant au tableau ci-dessus, le diplôme d'Etat d'alpinisme n'est pas obligatoire pour encadrer contre rémunération des randonnées :

  • à une altitude inférieure à 800 mètres dans les Vosges, le Jura, le Massif Central ou en Corse, inférieure à 1000 mètres dans les Alpes et les Pyrénées,
  • ou dans tous les massifs pourvu que les cotations de l'effort et du risque ne soient pas chacune supérieures à 2.

FFMM

Fédération Française du Milieu Montagnard

Siège national : 18, rue Saint Polycarpe 69001 LYON